Journée mondiale des oiseaux migrateurs

Aujourd’hui c’est la journée mondiale des oiseaux migrateurs. L’Islande compte de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs qui traversent mers et océans pour venir nidifier sur cette belle île de l’hémisphère nord, proche du pôle. Ces oiseaux ne sont que de passage, la plupart arrivent d’Europe mais d’autres font un trajet beaucoup plus long comme la sterne arctique qui n’hésite pas à faire 70 000 kms chaque année pour changer ses quartiers d’hiver en quartiers d’été ! Les amateurs d’ornithologie seront fascinés par le mélange d’espèces venus d’Amérique du Nord et de l’Arctique.

Si l’on peut observer des oiseaux en Islande toute l’année, c’est surtout au printemps et l’été que l’on sera le plus impressionné par leur présence. Non pas en raison de la quantité d’espèces observées, mais surtout en raison du nombre d’oiseaux venus ici nidifier. Les falaises islandaises abritent ainsi le plus grand nombre de nids en Europe, et notamment la plus grande colonie de macareux au monde !

Mais toute cette beauté peut vite être menacée : menace sur les sites de nidifications des oiseaux (construction, bruit, pollution…) mais aussi bouleversement climatique (changement de température, difficulté à se nourrir…). Il faut donc penser à notre impact sur ces animaux. Le 10 mai est donc une journée dédiée aux campagnes de sensibilisations qui permettent d’évoquer problèmes et solutions. Rappelons ainsi que lorsque vous voyagez en Islande, il est toujours important de respecter quelques règles élémentaires : rester à distance, éviter de faire trop de bruit et de s’approcher de trop prêt des nids afin de ne pas stresser les animaux, ne pas les nourrir ni les toucher, afin de leur offrir tout le calme dont ils ont besoin. Soyons responsable et aidons à préserver la nature et à la protéger !

Plus d’informations sur la campagne : journée mondiale des oiseaux migrateurs 2017